© 2015 by Ian Ford prod P.C

La isla bonita
Avril 1987

Lucia/La isla bonita

 

Madonna à crée le titre en premier. Ensuite Lucia en fait une version simple, sortie en maxi 45t. Comme pour Tina Charles, le DMC Club et ses dj, passèrent par la case remix et voici un tout nouveau maxi, avec 2 versions extras et du sample un peu partout. Le maxi supplanta la version de Madonna !

Strange love
Mai 1987

Depeche Mode/Strange love

 

Comme d'habitude, Depeche Mode, sort en mai 87, un excellent maxi. Strange Love se hisse en tête de tous les hits. Un remix voit le jour peu après. Une version club avec du sampling et un tempo qui sonne club. A noter que le maxi import est orange fluo.

Pop corn
Juin 1987

M & H Band/Pop corn

 

C'est l'année des reprises à gogo. Jadis interprété par Anarchic System, en 1972, Pop Corn, est vite devenu un classique, surtout sa version instrumentale. Le disque fut l'objet de nombreuses remixes, mais celle de juin 87, est la meilleure à ce jour.

Where's the love
Juillet 1987

Delegation/Where's the love

 

Énorme succès dans la discothèque pour ce nouveau titre de Delegation. Un groupe funky, que l'on ne présente plus. Leurs titres précédents ont fait le tour du monde et la joie de centaines de clubs. Ce titre respecte le style et devient rapidement une machine à danser. 

Bébé bébé
Août 1987

Agathe/Bébé bébé

 

Agathe, l'ancienne leader du groupe Regrets (Je ne veux pas rentrer chez moi seule) revient avec ce disque rigolo dans ses paroles, mais avec un style très dansant. Hélas, le succès ne sera pas du tout au rendez-vous et passera inaperçu. Pingouin croyait en ce titre et l'avait propulsé N°1, pour en faire la promotion. La discothèque, fut la seule à faire ce choix.

C'est l'amour
Septembre 1987

Leopold Nord & Vous/C'est l'amour

 

Très bonne surprise que ce maxi 45t. Un duo Belge en est à la source et ce n'est que du bonheur. Mélangeant différents styles et des paroles fantaisistes, ce fut suffisant pour assurer un bon succès.  C'est l'amour mour mour !!!

Never gonna give you up
Octobre 1987

Rick Astley/Never gonna give you up

 

Faut-il vraiment encore présenter Rick Astley ? Cet anglais, alors inconnu, arrive et ravage tout sur son passage et le terme est faible. Un véritable ouragan ! Rick Astley, devint la coqueluche de tous les clubs mondiaux et numéro 1 un peu partout. Son timbre de voix, unique, et ses ritournelles font mouche à chaque fois. Ce premier titre, sera le début d'une très longue série. Il sera remixé, encore et encore pour notre plus grand plaisir. De nos jours, il reste une valeur sure dans les discothèque. Rick Astley est indémodable !

Whenever you need somebody
Novembre 1987

Rick Astley/Whenever you need somebody

 

Devinez, qui est à nouveau N°1 au Fleury en novembre 87 ? Rick Astley bien sûr ! L'anglais continu sa course folle et s'impose avec des titres, bien réalisés, et surtout entraînant. La clientèle, ne jure plus que par ce chanteur, au physique agréable et sympathique. 

Together forever
Décembre 1987

Rick Astley/Together forever

 

Et de trois ! Ce sera la dernière fois que Rick Astley, sera N°1 dans le club, mais sa carrière continue bien entendu et ses autres titres, seront toujours très bien classés dans les hits du Fleury. L'année suivante, Rick réalisera "Take me to your heart", dont la face B, contient le fameux "Ricks hits mix", un medley comportant ses meilleurs titres et qui sera diffusé à gogo dans tous les clubs. Encore aujourd'hui, il reste le meilleur medley à utiliser.

Drop the deal
Janvier 1988

Code 61/Drop the deal

 

Nous y voici ! Janvier 88 sera le début de cette musique que l'on appelait "New Beat" ou "AB music" qui s’enchaînera vers l'Acid music, au style plus percutant. Tous ces titres, sont souvent d'habiles montages, ou de mélanges, en provenance d'autres disques. Des extraits samplés, et mélangés sur des tempos lents, ou rapides. Un nouveau style qui plait aux jeunes et qui s'impose comme la nouveauté extraordinaire de l'époque. Les disques sortiront à la chaîne des studios Belge. Une mode aussi explosive que courte, mais qui laissera une sacrée trace dans le monde musical. En janvier 88, ce n'est que le début, mais la suite sera forte.

La gitane
Février 1988

Felix Gray/La gitane

 

La surprise de ce mois de février 88, est l'arrivée dans les clubs de cette chanson de Felix Gray. La gitane, est tout de suite un bon succès et devient N°1 au hit parade. C'est une chanson pour faire la fête et passer un bon moment. Que demander de plus ?

La gitane
Mars 1988

Felix Gray/La gitane

 

A nouveau N°1 pour ce ce mois de mars 88. Un maxi 45t est sorti, mais il est moins bon que le 45t et surtout, le final brutal, déplaît aux DJ. Finalement, la version courte sera la plus utilisée.

Giocchi di fortuna
Avril 1988

Michael Fortunati/Giocchi di fortuna

 

Michael Fortunati, continu son ascension musicale, avec ce titre qui ressemble beaucoup, mais alors, vraiment beaucoup à "Never gonna give you up" de Rick Astley. Peu importe, le titre est foudroyant et se classe N°1 au Fleury. Après "Give me up", le public se trémousse sur cette chanson italo disco.

Adventure
Mai 1988

Eleanor/Adventure

 

Un excellent titre, au parfum de l'aventure tropicale nous est proposé N°1 en mai 88. Un tempo cool, une basse percutante, un rythme soutenu et un final indigène, feront de ce maxi, un agréable moment et une bonne surprise. La mode est surtout à la New Beat envahissante, alors cette chanson fait du bien aux oreilles.

Gimme hope Jo'anna
Juin 1988

Eddy Grant/Gimme hope Jo'anna

 

Eddy Grant, s'était fait un peu oublié, depuis quelques années. Son retour, se fait avec ce maxi dansant pour faire la fête et choisi pour contrecarrer la musique New Beat . A noter que le numéro 2 est CCCP/Made in Russia, le 3 est S Express/Thème from S Express et le 4 est Public Relation/Eighty eight... la New Beat progresse doucement mais surement dans les hits.

Nuit de folie
Juillet 1988

Début De Soirée/Nuit de folie

 

Ce maxi, réalisé par 2 DJ Belge est devenu avec le temps, un disque culte, comme "Les démons de minuit" du groupe Images. Indémodable, inévitable, il fait la joie des radios, des clubs, des soirées privées ou familiales, bref, il est entré dans l'histoire de la musique par la grande porte. C'est la chanson incontournable, pour faire la fête. Un remix a vu le jour, peu de temps après. 

Jack to the sound of the underground
Août 1988

Hithouse/Jack to the sound of the underground

 

Un excellent maxi, très bien réalisé, avec des tas de samples, un bon tempo et un rythme infernal. Surfant sur la mode acid/new beat, ce titre reste une référence. Pour la petite histoire, c'est un Fleurysien qui apporta le maxi à Pingouin pour le diffuser. Il devint N°1 peu de temps après et ce fut mérité !

Ibiza
Septembre 1988

Amnesia/Ibiza

 

Si je devais citer deux références New Beat, je commencerai par celui-ci et ensuite, j'ajouterai The Maxx "Cocaïne". Voila, le titre qui défini le mieux, cette mode éphémère, qui rassembla un public, en phase avec ce style particulier et lui vaudra des tas d'ennuis, après la diffusion de l'émission de Christophe Dechavanne "Ciel mon mardi" En attendant le pire, ce maxi, deviendra vite culte, et sera le pilier des soirées de ce type. On ne s'en lasse toujours pas, même si la mode s'est éteinte.

Ibiza
Octobre 1988

Amnesia/Ibiza

 

Le disque, comme le style, font la joie des jeunes, et continuent leur course vers le succès international. Il existe un remix.

Cocaïne
Novembre 1988

The Maxx/Cocaïne

 

Et ça continue... Après l'excellent IBIZA, The Maxx cartonne avec Cocaïne. Un titre provocateur qui reprend l'intro du disque de Sandy Marton/White storm in the jungle, aux paroles dénonçant les trafics de drogues. The Maxx, à son tour, devient un disque qui s'impose lors des soirées branchées. Cest le second pilier de référence. 

Teardrops
Décembre 1988

Womack & Womack/Teardrops

 

Enfin, un peu de changement. Le père et la fille, nous offrent un joli maxi, bien ficelé, très dansant et qui vient contrarier l'influence de la New Beat ou de l'Acid. Il en faut pour tous les goûts. Il y a tellement de productions NB, que l'on ne sait plus où donner de la tête, alors ce titre un peu funky, est le bienvenue.

Megamix
Janvier 1989

Boney M./Megamix

 

C'est reparti, on fait à nouveau la fête, avec le grand retour de Boney M, qui avait décidé d'arrêter sa carrière. Après avoir entendu ce megamix, le groupe décide de remonter sur scène et de reprendre la route des concerts. Ce fut un retour triomphal, car ce mix reste le meilleur. D'autres suivront, plus ou moins, dans le même style. A noter qu'il existe plusieurs maxis avec des faces B différentes, suivant les pays.

80 fevrier 1989.jpg
Février 1989

Bazz/The drop deal

 

Nous sommes au coeur de la musique Acid/New Beat qui bat son plein, un peu partout en Europe, mais surtout en France et en Belgique. Bazz est un excellent maxi, qui devient N°1 rapidement. Un autre aurait pu prendre sa place : Dr Phibes/Acid Story. Ces 2 maxis, sont devenus des références.

81 mars 1898.jpg
Mars 1989

Ecstasy Club/Jesus loves the acid

Nous n'en sommes plus à une polémique prêt. Cette fois Jesus aime l'acid. C'est ce qu'annonce ce titre provocateur, qui suscitera un mini scandale. D'autres pochettes suivront, mais sans l’icône placée dans l’œil droit. La censure était passée par là. Il existe un picture disc, devenu très rare. C'est l'Acid music, dans toute sa splendeur et ce maxi, à eut un très gros succès.

82 avril 1989.jpg
Avril 1989

Tragic Error/Tanzen

 

Un bon maxi, très dansant... mais il y en a eut tellement d'autres de bons, voire même, de meilleurs, que tous les citer, serait difficile. A l'époque, c'est le public qui adorait ou pas. Celui-ci faisait parti des préférés.

83 mai 1989.jpg
Mai 1989

Rythm Divice/Acid rock

 

Encore un maxi violent, toujours dans l'Acid. Sorti avec un nom de groupe qui subira des variantes : Rhythm Divice ou Rhythme Divice etc. On retiendra surtout un style percutant que la clientèle semble apprécier. 

84 juin 1989.jpg
Juin 1989

Rocco & The Carnations/Marina

 

A l'origine une chanson italienne des années 60, Rocco Granata, voit sa chanson remixée et devient une fois de plus un énorme sucés en Europe. Tout le monde chante Marina, et les disques se vendent comme des petits pains. Encore aujourd'hui, il reste dans la mémoire collective. Des remixes suivront. Rocco fera un second maxi "Bella italia" qui ne rencontrera plus le même succès.

85 juillet 1989.jpg
Juillet 1989

Kate B/Breakdown

 

Une production "Usa Import", maison. Usa import était surtout une chaine de magasins de disques d'importation, bien connu chez nous, qui se lança dans la production musicales. Kate B fera parti des meilleurs ventes et sera très appréciée, lors des soirées en discothèque. Toujours sur la mouvance Acid.

A noter que même Madonna, fera un remix Acid de Like a prayer, qui est supérieur à l'original. Beaucoup d'autres groupes feront la même chose, avec leurs propres titres.

86 aout septembre1989.jpg
Août 1989

François Feldman & Joniece Jamison/Joue Pas

 

Voia, la boucle est pratiquement bouclée. L'Acid New Beat, c'est déjà la fin. Le filon est épuisé, les productions tournent en rond et plus rien d'original vient à nos oreilles. La techno remplacera ce mouvement. En attendant, c'est le retour des hit parades traditionnels, avec des chansons sympas. François Feldman, rencontre un bon succès avec ce maxi, chantée avec la choriste Joniece Jamison. Ils remettront le couvert peu après, avec "J'ai peur".

86 aout septembre1989.jpg
Septembre 1989

François Feldman & Joniece Jamison/Joue Pas

 

Vous l'avez compris, le public en a assez de cette musique Electronique, et revient au traditionnel. Voila pourquoi, Feldman, reste N°1 en ce mois de septembre.

87 octobre 1989.jpg
Octobre 1989

De La Soul/Say no go

 

La mouvance change radicalement. Le rap américain revient en force avec cette excellente formation qui sample un titre de Daryl Hall & John Oates/I can't go for that, pour en faire un habile montage. Curieusement, c'est la face B, avec un mix différent, qui explose en boite. Le titre fait un malheur du jour au lendemain.

88 novembre 1989.jpg
Novembre 1989

PLB System/Artificial Defence loco

 

2 Dj belges, font de la production musicale depuis un moment. Un de leurs tubes est ce titre, qui reprend le fameux "Esta loca" que l'on entend un peu partout. Un sample que la clientèle connait par cœur. C'est très bien fait, et ça marche du tonnerre au Fleury, mais aussi dans les autres club.

89 decembre 1989.jpg
Décembre 1989

Plaza/Yo-yo

 

Un maxi belge pour faire la fête et ça marche ! On l'entend partout, on danse dessus, on chante, on fait la fête ! Un bon titre pour cette fin d'année 89. Curieusement, de nos jours (2019) ce disque ayant eut beaucoup de succès, ne fonctionne plus du tout lors des soirées.

90 janvier 1990.jpg
Janvier 1990

Petra & Co/Just let go

 

Dans le même style que Plaza, Petra and Co, rencontre un succès identique. C'est sympa, bien fait, entraînant, et le public accroche un max sur cette mélodie branchée. 

91 fevrier 1990.jpg
Février 1990

Lagaf'/Bo le lavabo

 

Cette chanson, réalisée à l'origine pour une émission, par l'animateur Lagaf', est en fait un pastiche de Lil Louis/French kiss. Le titre se veut moqueur, sarcastique et veut dénoncer la pauvreté des réalisations musicales de discothèques, qui semblent toutes se ressembler. Le serpent va se mordre la queue, puisque la chanson est réclamée par le public. Elle sort finalement en disque et devient un tube ! Ce qui était un gag, devient N°1 ! 

92 mars 1990.jpg
Mars 1990

Dave/Vanina, Laura, Swann et les autres...

 

Un peu de français, ça fait du bien, surtout lorsqu'il s'agit d'un chanteur que l'on connaît bien. Ici, c'est Dave, qui fait son grand retour, avec un medley revisité, de ses principales chansons. Notre dj, l'a propulsé N°1 rapidement, car c'est une chanson pour faire la fête et au Fleury, on adore ça !!!

93 avril 1990.jpg
Avril 1990

Ice Mc/Cinéma

 

Après le titre "Easy", qui rencontra le succès, le chanteur Ice Mc, rend ici hommage, aux grands acteurs qui ont fait Hollywood. Il les cite les uns après les autres, sur un rythme dansant. 

94 mai juin 1990.jpg
Mai 1990

Amnesia/Drop the stick

 

En mai 90, la formation Belge Amnesia, continue son chemin avec ce nouveau maxi. Terminé l'Acid New Beat ; nouveau genre, nouveau style et ça fonctionne encore ! Le tempo est destiné aux clubs avec une musique faite de synthés, digne de Jean-Michel Jarre. On adore ! Il y aura un remix.

94 juin 90.jpg
Juin 1990

Amnesia/Drop the stick

Quand un titre cartonne en boite, pourquoi le changer ? Ainsi, Amnesia, reste N°1 en juin 90, avec surtout la version remix mise à l'honneur. Une version différente, mais qui fonctionne toujours.

95 juillet aout 1990.jpg
Juillet 1990

Hi Power/Cult Of Snap

 

Un titre bizarre, aux consonances Africaines endiablées. Ce maxi aurait pu ne pas plaire, pourtant, c'est l'inverse qui se produisit. C'est chanté en rap avec un refrain entêtant, bref, N°1 ! Le titre est un petit rappel du groupe Snap, avec leur fameux "The power" qui fut un énorme succès.

95 juillet aout 1990.jpg
Août 1990

Hi Power/Cult Of Snap

 

Pourquoi changer lorsque c'est bien ? Ce maxi, décidément très original, reste le chouchou du moment, durant tout l'été 90. Il tourne en boucle et la clientèle se trémousse sur ce rythme. On ne compte plus les remix, ou les adaptations... il y en a des tas !

96 septembre 1990.jpg
Septembre 1990

UB40/Kingstown town

 

UB40, que l'on croyait aux oubliettes, revient avec ce maxi. Toujours reggae, il aura la côte dans notre discothèque. De temps en temps, choisir un titre populaire en N°1 fait plaisir à la clientèle, surtout si elle s'apprécie et danse dessus toute la nuit. UB40, aura encore beaucoup de bon titres à venir...

97 octobre 1990.jpg
Octobre 1990

Digital Boy/Kokko

 

Ce que l'on appelle aujourd'hui "l'ancienne techno" est le style violent qui remplaça, la New Beat, l'Acid et la House Music. La techno c'est violent, percutant et le public suit la mode. Certains aiment, d'autres pas, mais elle tourne sur les platines. Curieusement, Pingouin, choisit une face B du groupe Digital Boy et le titre Kokko, en guise de N°1. Un maxi préféré des Dj.

98b novembre 1990.jpg
Novembre 1990

Antico/Antico

 

Une production Italienne, devient N°1 en Novembre 90. A cette époque, beaucoup de musique électronique, sont en provenance d’Italie.  Leurs productions sont bien réalisées et surtout nombreuses. Elles feront les beaux jours de toutes les discothèques du monde. Antico rejoint la liste des bons titres. Hélas, de nos jours, ce style n'a plus du tout la côte et est surtout réservé aux connaisseurs.

99 decembre 1990.jpg
Décembre 1990

Indra/Let's go crazy

 

Mais quelle bonne surprise que ce maxi, N°1 en décembre ! Indra est une française qui chante en anglais. Ce titre est à ranger dans le style "Dance" qui commence à bien fonctionner en boite. C'est très bien fait, avec deux versions différentes et tout le monde adore ! Indra, viendra chanter son titre dans la boite, peu de temps après.

100 janvier 1991.jpg
Janvier 1991

Pleasure Game/What is it

 

Habituellement, Pleasure Game sort des maxis traditionnels. Cette fois, il s'agit d'une compilation, rassemblant divers groupes. Un mini LP en maxi. Le premier groupe est Pleasure Game avec ce titre. Dans notre boite, c'est un carton ! C'est de la techno commerciale, donc pas violente et le public s'y retrouve. A noter que c'est aussi la folie des maxis sur support CD et les DJ se servent des 2 supports pour leurs soirées. Là aussi, certains aiment et d'autres pas. On reprochera toujours au CD, un son métallique, qui n'a plus rien à voir avec le vinyle.

101 fevrier 1991.jpg
Février 1991

Royal Progress/Mystic house

 

Cette fois, cette techno "sage" lorgne du côté des territoires Indiens aux USA. Est-ce un hommage, ou juste un truc pour faire bien ou original ? Peu importe, c'est surprenant et ça marche. Le disque devient N°1 et tourne sans arrêt sur les platines. La clientèle semble apprécier.

102 mars avril mail 1991.jpg
Mars/Avril/Mai 1991

Frederik's Goldman Jones/A nos actes manqués

 

Il y a beaucoup à écrire sur ce maxi. Pingouin, à l'époque travaillait comme photographe pour le trio. Il était l'ami (et bientôt le manager) de la choriste Carole Frederick, aussi, il était normal qu'il fasse la promotion de leur tout nouveau maxi 45 tours. C'est ce qui arrivera, durant... 3 mois ! Rien que ça ! La version longue est bien entendu différente du 45t et bien mixée. Pingouin fera tout pour que le public adore ce titre et croyez-moi, c'était un succès énorme. Le titre sera un tel succès, qu'il empêchera Pleasure Game/Le dormeur de devenir N°1 et restera second, alors que là aussi, c'est un disque mémorable que personne n'a oublié. L'autre maxi de ce groupe "Un, deux, trois" sera aussi l'occasion de continuer à faire la fête. Il y aura deux maxis différents. Plus tard, Carole Fredericks, entamera une carrière en solo, mais c'est une autre histoire...

103 juin 1991.jpg
Juin 1991

Digital Boy/Ok ! Alright

 

Digital boy, signe un disque plus commercial, moins violent. Ce qui vaut à ce groupe de devenir N°1 dans la discothèque. Le titre fut diffusé très longtemps, car il plaisait au public qui le demandait. 

104 juillet 1991.jpg
Juillet 1991

De La Soul/Ring ring ring

 

De La Soul, continue son chemin avec des titres originaux, souvent très dansants et qui se vendent bien chez les disquaires. Cette réalisation sera une bonne réussite et deviendra un classique comme "Say no go". La musique Rap, à toujours la côte. De La Soul est commercial et on adore ça !

105 aout 1991.jpg
Août 1991

Heavy D And The Boys/Now That We Found Love

 

A l'origine, c'est un Reggae du groupe Third Word. La formation Heavy D le reprend et l'arrange à la sauce rap. C'est pas ma et ça plait aux jeunes. Ce n'est pas très connu et on l'entend surtout en discothèque, mais ça fait du bien aux oreilles.

106 septembre 1991.jpg
Septembre 1991

Indra/Misery

 

On aime toujours Indra avec son nouveau titre. Une artistee qui à la côte dans les années 90. Pratiquement tous ses disques seront des succès. Celui-ci est dans la lignée de cette musique "Dance" qui fait danser tout le monde en boite. Ce nouveau style fait fureur auprès des jeunes. 

107 octobre novembre  1991.jpg
Octobre 1991

Beckie Bell/Steppin' Out tonight

 

Beckie Bell est une choriste, comme Carole Fredericks, d'ailleurs elles se connaissent et travaillent parfois ensemble. Beckie Bell sort de l'ombre des studios avec ce premier maxi 45t et fait la joie de tous les DJ et des clients des pistes de danse. C'est une bonne réalisation qui fera l'objet de plusieurs remixes.

107 octobre novembre  1991.jpg
Novembre 1991

Beckie Bell/Steppin' Out tonight

 

Hé oui, quand ça marche, on garde le même N°1 ! Pingouin, notre DJ, continu la promo du disque de son amie Beckie Bell. D'abord il à raison de le faire, puisque c'est très bon et ça fait danser tout le monde, ensuite, il est normal de rendre ce service à la copine de Carole Fredericks.

108 decembre 1991.jpg
Décembre 1991

Salt'N Pepa/Let's talk about sex

 

Un disque amusant qui sera le "Sex and the city" musical, puisque le thème est justement la sexualité et la façon d'en parler ou d'aborder le sujet. C'est du rap amusant, avec un excellent refrain entraînant. Il fera le bonheur des clubs du monde entier. De nos jours il est encore utilisé, c'est un classique !

108b janvier 1992.jpg
Janvier 1992

Speedy J/Pullover

 

Le number one de Janvier est une techno bourrin des pays bas. Ultra répétitive et surtout prise de tête. On aime ou pas, mais ça fonctionne pas mal sur le public qui s'éclate sur ce style de musique. A noter que la face B sont les premiers mixes de "Something for your mind" autre titre culte des 90'

109 fevrier 1992.jpg
Février 1992

Clivilles & Cole/Pride

 

Il existe plusieurs versions du titre Pride. Celle-ci est la plus utilisée par les dj, qui utilisent la face B, faisant plus de 12 minutes. Elle sera diffisée dans son intégralité à chaque fois, car c'était un excellent titre pour danser. Le public adorait !

110 mars 1992.jpg
Mars 1992

U96/Das boot

Das Boot est le titre d'un film de guerre allemand, qui raconte l'histoire de l'équipage d'un sous-marin durant la seconde guerre mondiale. Le thème est ainsi reprit et mis à la sauce techno. C'est très bon et c'est un succès immédiat un peu partout. 

111 avril 1992.jpg
Avril 1992

Double You/Please don't go

A l'origine c'est un titre Disco, du groupe K.C and The Sunshine Band. Le single est plus lent, mais il est accéléré, remixé et réinterprété par Double You qui se sert du titre, pour en faire le leitmotiv principal. Bref, il le répète sans arrêt et ça fonctionne du tonnerre ! Tout le monde chante, tout le monde danse et veut entendre cette ritournelle sympathique. Le disque est diffusé plusieurs fois par soirée, car le public le réclame sans arrêt.

112 mai 1992.jpg
Mai 1992

Alpha Blondy/Rendez-vous

Le DJ Pingouin, est ami avec Alpha Blondy et diffuse souvent ses titres dans la boite. Lorsque leur nouveau single sort, il est tout naturel d'en faire la promo. Alpha Blondy fait parti des chouchous de la discothèque. A tel point, qu'une soirée spéciale sera réalisée avec uniquement des titres de ses albums. Ce fut une belle réussite ! 

113 juin 1992.jpg
Juin 1992

Opus III/It's a fine day

La dance, ça fonctionne très bien, surtout en 92. Elle se fait entendre partout et c'est la musique du moment préférée des jeunes. Il y a de plus en plus de bonnes productions et Opus III en fait parti. Une chanson sympathique aimée du public en ce mois de juin 92.

114 juillet 1992.jpg
Juillet 1992

Khaled/Didi

On le sait, Pingouin adore la musique orientale. Il en diffuse régulièrement. Khaled n'est pas encore très connu en France, mais ce titre, va le propulser directement dans tous les hits parade et surtout le notre. Il sera vite N°1. 

115 aout 1992.jpg
Août 1992

Jordy/Dur dur d'être un bébé

Cet été là, un enfant envahi les hits parades. Sa voix se fait entendre dans tous les postes de radio, mais aussi dans les clubs. Jordy, est un petit garçon, dont on fait dire des paroles, qui servent à la réalisation d'un disque controversé. C'est rigolo, mais un peu prise de tête, alors on aime ou pas, mais il est rentré dans l'histoire de la musique par la grande porte et tout le monde s'en souvient !

116 septembre 1992.jpg
Septembre 1992

Jam Tronik/Stand by me

1992, c'est aussi l'époque des reprises et elles sont nombreuses à être remixées à la sauce dance. Stand by me en fait parti. C'est une chanson de 1961, chantée à l'origine par Ben E. King. Un titre culte. Le remixe est bien fait. Ce n'est pas la première fois que Jam Tronik fait une reprise. Avant cela il y avait eu "Another day in paradise"

117 octobre 1992.jpg
Octobre 1992

Co.Ro featuring Taleesa/Because the night

Un titre cultissime, interprété à l'origine par Patti Smith en 1978. Il est reprit et mis à la sauce dance par Co.Ro. Bien évidemment, ce succès fait danser le monde entier. 

118 novembre 1992.jpg
Novembre 1992

Bob Marley/Iron lion zion

Bob Marley à disparu depuis longtemps, mais sa musique, son style et ses paroles, restent indémodable. On retrouve des enregistrements de Marley, non utilisés, on les remixes à la sauce Jamaïcaine et c'est à nouveau le succès ! Le reggae est une musique aimé par le public du Fleury, il était normal de rendre hommage  cette nouveauté en la propulsant  N°1 !

119 decembre 1992.jpg
Décembre 1992

Rave-Omatic/Révolution

La techno revient en N°1 avec ce maxi, inspiré tout droit d'une chanson des Beatles, rien que ça ! C'est très sympa et le public accroche immédiatement.